Encore - La compagnie - Valérie Horwitz
Encore - La compagnie
Après Tu, sempre une installation sur le sida de yann beauvais présentée en 2004, Encore est la deuxième exposition de La compagnie qui porte directement sur les langages de la maladie avec des enjeux esthétiques, politiques et intimes.
Le point de vue sur la maladie est souvent confisqué par le milieu médical. Ici, les artistes font d’abord vivre le point de vue du malade, depuis une perspective autobiographique pour Valérie Horwitz, depuis les textes de Catarina Inês Gomes Moraes via les documents et la recherche de l’anthropologue João Biehl pour Gary Hurst*. Tous deux réinjectent de la sensualité là où il y a de la douleur. Tous deux manient les images sur le fil de la lame de rasoir d’une intimité désaccordée. La douceur extrême coexiste avec une violence extérieure qui agresse le moi, qu’il s’agisse d’une maladie ou d’un faisceau de conjonctures et de déterminismes sociaux liés à un nouveau contexte économique et politique des dispositifs de soins.
Encore vient toucher en nous la fulgurance de ce qui anime ou détruit le désir, de ce qui le fait persister comme énigme.

Était également présentée dans l'exposition, l'installation 5 years (an interval)
Top