L.E.D - Valérie Horwitz
L.E.D
(lupus érythémateux disséminé)
- work in progress -

En 2009 je suis brutalement diagnostiquée lupique. Dès le premier médicament prescrit je fais une toxidermie qui enflamme la maladie et provoque une avalanche d’autres symptômes. Mon corps meurtrit du bassin au cuir chevelu, restera en l’état presque deux ans. Fragile, il me contraint dans mes activités et rapports sociaux. Une nouvelle réalité se dessine faite de repli et de quête où mon rapport au monde se transforme.
Dès lors, je photographie régulièrement les stigmates qui marquent ma peau.
Parallèlement, je mets en scène des images où j’explore les sensations, les sentiments éprouvés. J’entrevois alors la possible distanciation et réappropriation de ce qui me semble perdu de mon corps et ma vie. Par ce travail, je tente de donner à voir l’impermanence et la fragilité du corps dans ce cheminement vers une acceptation de la maladie incurable mais aussi de ces altérations du corps et du quotidien.
Top